Mondial-2022 : le Suisse Breel Embolo éteint le Cameroun, son pays natal

L'émotion était de mise pour Embolo à l'heure d'affronter avec la Suisse son pays natal, le Cameroun. © Fabrice Coffrini, AFP

Le Cameroun a perdu pour son entrée en lice dans la Coupe du monde au Qatar. Une défaite 1 à 0 contre la Suisse avec un but de Breel Embolo, natif de Yaoundé évoluant pour la Natioù il est arrivé à l’âge de 6 ans.

Quand Breel Embolo a trompé André Onana a la 48e minute, son premier réflexe a été de célébrer son premier but à la Coupe du monde. Puis, il a réalisé. Et comme promis, il a baissé la tête et s’est arrêté. Car la victoire de la Suisse face au Cameroun laisse forcément un goût amer au jeune attaquant de 25 ans. C’est son pays de naissance avec lequel il garde des liens profonds.

Il a préféré la Suisse

« J’ai de bonnes relations avec plusieurs joueurs, ce sont vraiment des amis. Ce match, c’est un peu un conflit direct et indirect (rires). Je sais qu’il y aura beaucoup d’émotion », expliquait le plus Camerounais des Suisses à la veille du match. Et l’émotion ne l’a pas empêché de jouer son rôle de fer de lance de la Nati.

Embolo a obtenu son passeport suisse en 2014. A l’heure de choisir sa sélection, il repousse une offre du Cameroun qui voulait l’emmener à la Coupe du monde au Brésil. Il choisit pourtant la Suisse où il est arrivé à l’âge de six ans après un court passage en France.

Il n’a jamais oublié le Cameroun. « J’ai beaucoup d’amis là-bas, la majorité de ma famille y habite, mon papa vit encore au Cameroun », expliquait-il à la veille du match, assurant être le premier fan des Lions indomptables.

Le Cameroun gâche

Des Lions indomptables qui peuvent nourrir des regrets. Acculés dans le premier quart d’heure, les Camerounais ont d’abord su se montrer dangereux sur les transitions rapides. Mbeumo était ainsi trouvé dans la profondeur. Il fait cependant le choix d’ignorer Choupo-Moting au second poteau, pour préférer une frappe croisée que repousse Sommer. Le ballon échoue alors sur Toko Ekambi qui propulse sa reprise en demi-volée au-dessus (10e). Situation inversée quelques minutes plus tard avec l’attaquant de pointe du Bayern qui s’échappe mais ne fait pas le centre pour son compatriote de Brentford (14e).

La « Nati » recule et le Cameroun prend le contrôle du jeu. Hongla se signale avec une tentative que repousse Sommer. Toko Ekambi est tout près de pousser au fond mais c’est dégagé in extremis par un défenseur suisse (30e). Collinsn Fai déborde à droite et délivre un centre à ras de terre pour Toko Ekambi mais Widmer le devance face au but pour écarter le danger (35e).

Cependant, la Suisse rappelle juste avant la pause qu’elle n’est pas allée pour rien en quarts de finale de l’Euro-2021 : Embolo s’échappe et il faut un retour in extremis et un tacle parfait de Castelleto pour sauver la patrie camerounaise. Sur le corner qui suit, le ballon atterrit sur la tête d’Elvadi. Sa reprise frôle le poteau (44e).  

C’est au retour des vestiaires qu’Embolo assomme ses amis. Xhaka trouve Freuler seul dans l’axe qui décale Shaqiri à droite. Ce dernier centre au point de penalty pour le natif de Yaoundé qui conclut facilement (48e, 1-0).

En réaction, Choupo-Moting réalise un petit numéro dans la surface le long de la ligne. Il prend sa chance dans un angle fermé mais Sommer détourne en corner (55e).

Si les Suisses sont proches de doubler la mise à deux reprises (65e, 66e), le Cameroun joue son va-tout en fin de match. Maxim Eric Choupo-Moting laisse sa place à l’emblématique Vincent Aboubakar, meilleur buteur de la CAN, sous les applaudissements des Camerounais ayant fait le déplacement. Mais ce dernier échoue à renverser la situation.

Les équipes africaines n’y arrive toujours pas dans ce Mondial au Qatar. Avant le match du Ghana face au Portugal, aucune d’elles n’est parvenue à inscrire un but depuis le début du tournoi. Surtout, le Camerounais a grandement compliqué ses chances d’accéder aux huitièmes de finale, alors qui lui reste encore la Serbie et surtout le Brésil à affronter. Embolo doit espérer que sa famille camerounaise lui pardonne.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s