La Crimée frappée par une «attaque de drone»

Une première attaque a eu lieu le 9 août sur l’aérodrome militaire de Saky, dans la péninsule annexée de Crimée.

La péninsule ukrainienne de Crimée, contrôlée par la Russie, a été visée par une attaque de drones mardi, les forces russes sur place étant «en alerte», ont indiqué les autorités installées par le Kremlin. «Il y a une attaque avec des drones», a déclaré sur Telegram le gouverneur de la région administrative de Sébastopol en Crimée, installé par Moscou, Mikhaïl Razvojaïev. «Nos forces de défense aérienne sont en train de travailler en ce moment même». Il a précisé que deux drones avaient «déjà été abattus». Mikhaïl Razvozhayev a ajouté qu’aucune infrastructure civile n’avait été endommagée et a appelé les habitants à «rester calmes.»

La flotte russe de la mer Noire basée dans le port de Sébastopol, en Crimée, a été attaquée par ce que les autorités ont appelé une attaque de drones «massive». Cette attaque, qui a endommagé au moins un de ses navires, a conduit Moscou à se retirer brièvement de l’accord historique sur les céréales en Ukraine. La Russie a annexé la Crimée en 2014 et Kiev ambitionne de la reconquérir.

Combats en cours sur la pointe de Kinbourne, au sud de Mykolaïv

Des combats étaient en cours mardi entre Ukrainiens et Russes sur la pointe de Kinbourne, bout de terre niché à la pointe de la rive gauche du Dniepr dans le sud de l’Ukraine, au sud de Mykolaïv, selon les autorités. «Il nous reste trois localités (à reprendre) sur la péninsule de Kinbourne» avant de libérer entièrement la région de Mykolaïv (sud), a affirmé mardi le gouverneur régional, Vitali Kim. Lundi, la porte-parole du Commandement sud de l’armée ukrainienne, Natalia Goumeniouk, avait indiqué qu’«une opération militaire est actuellement en cours sur la péninsule de Kinbournska, “en mode silence”». «Nous continuons le travail de combats. Dès qu’il y aura un résultat, nous en ferons rapport», avait-elle assuré, sans donner plus de détails sur les hostilités en cours.

La prise par l’armée ukrainienne des trois derniers villages de la région de Mykolaïv aux mains des Russes marquerait une victoire importante pour Kiev, quelques jours après avoir chassé les troupes de Moscou de Kherson, principale ville occupée jusque-là. Ces trois petites localités se trouvent géographiquement à quelques kilomètres en face du sud de l’Ukraine, contrôlé par Kiev, à la pointe d’un morceau de terre niché au bout de la rive gauche du Dniepr. La Russie avait conquis cette zone dans les premiers jours de son invasion de l’Ukraine, fin février.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s