Route du Rhum: Caudrelier reprend l’avantage sur Gabart

Après des réparations sur son bateau endommagé à Lorient, ici le 11 novembre 2022, Armel Le Cleac'h a repris la mer le 12 novembre 2022 même s'il voit s'éloigner le podium de la Route du Rhumafp.com - JEAN-FRANCOIS MONIER

Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild), au coude à coude avec François Gabart (SVR Lazartigue) depuis vendredi, a repris l’avantage samedi après-midi au passage des Açores et la tête de la Route du Rhum.

Chez les Imoca (monocoques de 18 m), Charles Dalin (Apivia) gardait de l’avance même si la meute des poursuivants se rapprochait. Louis Burton (Bureau Vallée) en faisait partie, mais il a démâté vers 17H00, a annoncé la direction de course, précisant que le skipper allait bien.

Au sein de la petite flotte de huit Ultim (maxi-trimarans de 32 m de long pour 23 m de large), Caudrelier a pris près de 30 milles nautiques d’avance sur Gabart, qui lui était passé devant dans la matinée. Mais il a pâti de son choix de passer au sud de l’île de San Miguel, quand Caudrelier est passé au nord.

Thomas Coville (Sodebo), passé plus au nord encore, suit désormais la même trajectoire que Caudrelier, environ 50 milles derrière, mais avec toujours une avance confortable sur le reste des Ultim.

Loin derrière, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) est reparti de Lorient à la mi-journée après deux jours d’interruptions pour réparer une avarie, avec l’objectif de terminer la Route du Rhum, même si ses espoirs de podium se sont envolés.

« Il y a beaucoup de déception dans cette histoire mais on ne va pas abandonner comme ça. On va finir cette Route du Rhum, on va faire une belle aventure », a-t-il expliqué samedi dans une vidéo à bord. Lors de la dernière édition, en 2018, il avait chaviré au bout de deux jours de course et perdu son bateau.

Depuis jeudi soir, son équipe a travaillé d’arrache-pied pour remplacer la dérive du bateau et surtout colmater les impacts que la dérive cassée avait provoqués sur la coque.

Les aléas de la course ont fait d’autres déçus samedi, en particulier en Class40: Jonas Gerckens (Volvo), malade, a jeté l’éponge après une série de défaillances techniques et Keni Piperol (Capt’ain Alternance), qui avait mené la danse dans la catégorie vendredi, a dû rebrousser chemin en raison d’une voie d’eau.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s