Italie: l’Inter Milan finit bien sur le terrain de l’Atalanta (3-2)

L'Argentin de l'Atalanta José Luis Palomino (C) marque contre son camp face à l'Inter Milan le 13 novembre 2022 à Bergame, Italie afp.com - Isabella BONOTTO

L’Inter Milan a bien fini l’année 2022 en allant conquérir dimanche une précieuse victoire sur le terrain de l’Atalanta Bergame (3-2) pour rester arrimée au Top 4, avant la suspension de la Serie A jusqu’à début janvier pour cause de Mondial.

Edin Dzeko, en deux coups de patte (36e, 56e), a remis les Nerazzurri en selle après l’ouverture du score bergamasque sur un penalty d’Ademola Lookman (25e), déjà auteur de son septième but de la saison pour ses débuts en Italie.

Le défenseur de la « Dea » José Luis Palomino, de retour sur le terrain après avoir été blanchi début novembre d’accusations de dopage, est ensuite passé par tous les états: il a marqué contre son camp sur un corner milanais (61e) avant de faire renaître les espoirs des tifosi de Bergame en réduisant la marque à 3-2, toujours de la tête (77e).

L’Inter a dû s’employer pour défendre jusqu’au bout, dans une fin de match brûlante, cette précieuse victoire qui lui permet de rejoindre au classement la Lazio Rome (2e) et l’AC Milan (3e), opposés en soirée à la Juventus (5e) et à la Fiorentina (10e), en clôture de cette 15e journée.

Si le leader invaincu Naples est loin, à onze points devant, l’Inter repartira en 2023 en bonne position pour la bataille pour la Ligue des champions, précisément en recevant le Napoli le 4 janvier.

« Naples est fort, il a démontré qu’il jouait très bien, non seulement en championnat mais aussi en Ligue des champions », a admis Dzeko sur DAZN.

« Mais le championnat est encore long, ne pensons pas à Naples. Maintenant, on va se reposer et ensuite on pensera à Naples », a ajouté le double buteur bosnien du jour.

L’Atalanta, elle, concède sa quatrième défaite en cinq matches, repoussée à la sixième place après avoir longtemps été la seule à résister à Naples.

« On a affronté des équipes fortes comme la Lazio (0-2), Naples (1-2) et l’Inter, et on n’en ramène aucun point… Mais ce n’était pas toujours mérité, on méritait peut-être autre chose aujourd’hui et contre Naples », a estimé l’entraîneur Gian Piero Gasperini après son 500e match de Serie A comme entraîneur.

« On a perdu des places au classement mais avec des prestations comme aujourd’hui, on peut garder confiance », a-t-il ajouté.

L’ailier néerlandais des Nerazzurri Denzel Dumfries est lui sorti grimaçant, touché apparemment au genou droit, à vingt minutes de la fin. Il s’est immédiatement fait prodiguer quelques soins sur le banc, espérant comme le sélectionneur des Pays-Bas qu’il ne s’agisse pas d’une blessure trop importante à huit jours du premier match des « Oranje » au Mondial-2022.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s