F1: Russell (Mercedes) remporte la course sprint et partira en tête du GP du Brésil

Le pilote Mercedes britannique George Russell fête sa victoire dans la course sprint debout sur sa monoplace garée dans le parc fermé du circuit d'Interlagos, à Sao Paulo le 12 novembre 2022 à la veille du Grand Prix de F1 du Brésilafp.com - EVARISTO SA

Le Britannique George Russell a remporté samedi la course sprint qualificative sur le tracé d’Interlagos et partira en tête dimanche du Grand Prix du Brésil de Formule 1.

Le pilote Mercedes, 4e au championnat du monde des pilotes, s’élancera pour la deuxième fois de sa carrière en tête d’un GP de F1, après la Hongrie cet été.

Il a devancé la Ferrari de Carlos Sainz, 2e. L’Espagnol est toutefois sous le coup d’une pénalité de cinq places sur la grille due au changement de son moteur à combustion interne, au-delà du quota autorisé, et ne partira donc pas en première ligne.

C’est l’autre Mercedes, celle de Lewis Hamilton, 3e du sprint, qui pourrait récupérer la deuxième place sur la grille. Mais le septuple champion du monde est, lui, dans le viseur des commissaires pour une infraction sur la grille de départ. Pour l’heure, aucune décision n’a été communiquée.

Après les qualifications pluvieuses de vendredi, c’est sur une piste sèche que les pilotes ont disputé samedi cette dernière course sprint de la saison.

Le poleman Kevin Magnussen, qui avait signé au volant de sa Haas la première pole position de sa carrière la veille grâce à une interruption des qualifications et la pluie, termine 8e.

Auteur d’un bon départ, le Danois de 30 ans n’a pas résisté bien longtemps à Verstappen, qui a pris la tête de la course avant de s’en faire déloger par Russell, puis Sainz et Hamilton.

Quatrième à l’arrivée, le Néerlandais, déjà assuré du titre de champion du monde des pilotes cette saison, a semblé en souffrance dans la deuxième partie de la course, ne parvenant pas à tenir son rang.

Son équipier mexicain Sergio Pérez termine 5e, juste devant son rival pour la deuxième place au championnat des pilotes, le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari).

Avant-dernière course de la saison, le GP du Brésil est aussi la dernière des trois courses où le format sprint, inauguré la saison dernière, était de mise (après les Grands Prix d’Emilie-Romagne et d’Autriche).

Avec la course sprint le samedi, les qualifications classiques (contre-la-montre) sont donc avancées du samedi au vendredi. Leur résultat définit l’ordre de départ du sprint, qui lui-même définit la grille de départ du GP le dimanche.

Les huit premiers de la course sprint reçoivent des points supplémentaires au championnat du monde.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s