NBA: Tatum et Curry brillent, les Bucks tombent

Stephen Curry des Golden State Warriors réussit un layup contre les Cleveland Cavaliers en NBA le 11 novembre 2022 à San Francisco afp.com - Thearon W. Henderson

Stephen Curry et Jayson Tatum ont brillé vendredi en NBA, l’un permettant aux Golden State Warriors de confirmer leur regain contre Cleveland (106-101), l’autre supervisant une promenade de santé de Boston contre Denver (131-112), alors que Milwaukee a concédé une lourde défaite, sa deuxième cette saison, à San Antonio (111-93).

Curry s’était déjà distingué lundi en empilant 47 points pour mettre fin, contre Sacramento, à une série de cinq défaites des champions en titre.

Il a récidivé, avec encore une jolie feuille de stats et un dernier quart-temps de folie: 40 points au total, dont 18 dans le dernier quart et dix dans les 78 dernières secondes. Avec au passage un panier à trois points crucial à 1 min 18 sec du buzzer, celui de l’égalisation à 98-98.

Les Cavaliers n’ont pas démérité et Donovan Mitchell a manqué d’un souffle le triple-double: 29 points, dix rebonds et neuf passes décisives, mais une fin de match gâchée par une entorse à la cheville droite. Et une troisième défaite d’affilée pour Cleveland après huit victoires consécutives.

A Boston, Tatum a marqué 34 points et Jaylen Brown en a ajouté 25 pour permettre aux Celtics de signer leur cinquième victoire consécutive, qui met fin à une série de quatre victoires de Denver.

Pour Tatum, c’est le 7e match cette saison à trente points ou plus. D’autres Celtics ont aussi participé activement, notamment Al Horford, Grant Williams et Payton Pritchard.

« Les gars étaient d’accord pour se faire briller les uns les autres, qu’ils aient la balle ou pas », s’est réjoui Joe Mazzulla, l’entraîneur de l’équipe finaliste la saison dernièreL. Pour Tatum, le festival des Bostoniens a été facilité par leur niveau de confiance.

« On se fait confiance, on bouge la balle. On la passe et on sait qu’on va l’avoir en retour », a expliqué Tatum. « Il ne faut surtout pas rester statiques, alors on continue à bouger, à trouver un gars libre de tout marquage et à faire ce qu’il faut ».

Denver n’a été en tête qu’une seule fois, en tout début de match, puis a longtemps résisté avant de lâcher sur la fin.

Jokic a fait son possible en empilant 29 points pour les Nuggets, et Aaron Gordon 17 de plus (et 8 rebonds) mais a été sanctionné à cinq minutes de la fin pour une faute flagrante sur Grant Williams.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Trop d’absents chez les Bucks –

Les San Antonio Spurs ont aussi enregistré un cinquième succès d’affilée, en faisant une victime de marque, les Milwaukee Bucks (111-93), leaders de la Conférence Est, diminués par les blessures.

A San Antonio, les jeunes Spurs ont bien profité de l’absence des deux vedettes de Milwaukee, Giannis Antetokounmpo (genou gauche) et Jrue Holiday (cheville).

Keldon Johnson a marqué 29 points pour les Spurs, qui ont pris la tête dans le premier quart-temps puis ont déroulé, grâce aussi à Devin Vassell (22 pts) et Jakob Poeltl (15 pts, 10 rbds).

Les Bucks attendent toujours le retour de Khris Middleton. Ils étaient privés aussi de Pat Connaughton et Joe Ingles, mais aussi de Grayson Allen, tombé malade juste avant ce match. Jevon Carter a marqué 21 points et Brook Lopez 19, mais leurs efforts n’ont pas suffi.

A Orlando, le Magic a obtenu une deuxième victoire d’affilée pour la première fois cette saison, en dominant les Phoenix Suns (114-97) grâce notamment à vingt points (et 10 rebonds) de Wendell Carter Jr, et 17 points de Franz Wagner, en l’absence du prometteur rookie Paolo Banchero (cheville gauche).

Cameron Payne a marqué 22 points pour les Suns mais Chris Paul était encore absent, à cause de son talon droit douloureux.

En Californie, les Lakers privés de leur superstar LeBron James, blessé, ont été battus 120-114 par les Sacramento Kings. C’est leur cinquième défaite d’affilée et ils se retrouvent à égalité avec les Houston Rockets pour le pire bilan de la NBA, avec deux victoires et dix défaites.

Le principal artisan de la victoire des Kings a été De’Aaron Fox, auteur de 32 points dont deux paniers d’affilée en fin de match qui ont fait basculer le sort du match en leur faveur. A 118-114 pour Sacramento, les Lakers ont capitulé.

Parmi les Français engagés vendredi, Rudy Gobert est celui qui s’est le mieux illustré, en inscrivant 15 points avec un 100% de réussite aux tirs (5/5) et en prenant six rebonds pour une équipe de Minnesota vaincue à Memphis (114-103).

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s