Le retrait des troupes russes à Kherson: une «grande victoire» pour l’Ukraine

Des soldats russes dans la région de Kherson, le 20 mai 2022 (image d'illustration). AP

Moscou a annoncé, ce mercredi 9 novembre, le retrait des troupes russes de Kherson. Une annonce que beaucoup assimilent à une défaite pour la Russie. Les troupes russes stationnées à Kherson représentaient une menace pour les habitants d’Odessa et de Mykolaïv qui redoutaient une attaque, deux villes qui étaient prises en étau avec d’un côté les soldats russes basés à Kherson et de l’autre ceux stationnés en Transnistrie, une région séparatiste de la Moldavie sous influence russe depuis 30 ans.

Pour Oleksiy Hontcharenko, élu d’Odessa à la Rada, le Parlement ukrainien, cette annonce est une victoire pour l’Ukraine: « C’est une grande victoire de l’Ukraine parce que c’est la seule ville du centre de l’Ukraine, qui était occupée par les Russes pendant cette invasion qui a commencé le 24 février dernier. Et maintenant, la Russie va se retirer de Kherson. »

Pour cet élu, ce retrait est important aussi d’un point de vue stratégique, parce que Kherson était le poste de l’armée russe pour l’offensive à destination d’Odessa et pour la partie de l’Ukraine qui est proche de la mer Noire. Kherson permettait aussi de rejoindre les forces russes qui sont en Transnistrie, la région de Moldavie occupée par la Russie pendant trente ans. 

« C’est pour cela que c’est très important, rappelle Oleksiy Hontcharenko. Je pense qu’après ça, nous ne pouvons pas dire que l’Ukraine a gagné la guerre. Mais nous pouvons dire que la Russie a perdu la guerre. »

La fin possible des menaces pour les habitants d’Odessa et de Mykolaïv

Et cette annonce est donc un soulagement pour les habitants d’Odessa et de Mykolaïv, pour tout le sud de l’Ukraine puisqu’elle marque la fin de cette menace. « C’est possible que dans quelques années, la Russie puisse encore une fois essayer d’organiser quelques attaques contre l’Ukraine. Mais pour le moment, pour cette invasion, c’est la fin des menaces directes pour Odessa et Mykolaïv. Et les habitants d’Odessa et de Mykolaïv sont très heureux de cette nouvelle », estime cet élu d’Odessa à la Rada. 

Jeudi, Volodymyr Zelensky disait qu’il fallait quand même se méfier de cette annonce de Moscou. Est-ce que cette annonce est une ruse dont il faut vraiment se méfier ? Oleksiy Hontcharenko considère que le commandement militaire ukrainien va organiser cette opération de libération de Kherson, de façon très professionnelle: « Ils sont très professionnels, très bons en général. Donc, je ne suis pas inquiet. »

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s