Basket: Wembanyama et les Bleus sortent le grand jeu en Lituanie

L'intérieur français Victor Wembanyama, contre la Lituanie lors d'un match de qualification pour le Mondial-2023 à Panevezys le 11 novembre 2022.afp.com - PETRAS MALUKAS

L’équipe de France de basket a fait un grand pas vers le Mondial-2023 après sa large victoire en Lituanie (90-65) vendredi pour les grands débuts en sélection du prodige Victor Wembanyama, qui a répondu présent et fait étalage de toute sa palette technique.

Si l’ailier fort de 18 ans et 2,21 m, grand favori pour être le N.1 de la prochaine draft NBA en juin, épouse la glorieuse trajectoire qui lui est promise, alors la postérité retiendra que c’est à Panevezys, à quelque 150 km de la capitale lituanienne Vilnius, qu’il a entamé une fructueuse carrière internationale.

Par un succès aisé qui permet aux Bleus de prendre la tête du groupe K (16 pts) devant leur hôte du soir et d’être à une marche de monter dans l’avion pour l’Asie du Sud-Est, où se déroulera le Mondial du 25 août au 10 septembre prochain (Philippines, Indonésie et Japon).

Ils poinçonneront leur billet s’ils prennent, lundi à Pau, leur revanche sur la Bosnie-Herzégovine qui les avaient battus fin août juste avant l’Euro.

Si l’équipe de Vincent Collet livre la même partition que celle récitée vendredi face à des Lituaniens trop limités sans leurs joueurs évoluant en NBA et en Euroligue, alors il s’agira d’une simple formalité.

Car la France a déroulé, même aussi diminuée et avec cinq joueurs sur 12 qui honoraient leur première cape.

Elle a rapidement fait un premier trou (11-4, 5e) après un panier avec faute convertie par Damien Inglis, l’un de ces néophytes.

L’écart a ensuite grimpé progressivement grâce à une bonne défense, une domination à l’intérieur, notamment grâce à Wembanyama, et à un Sylvain Francisco en feu derrière la ligne (21 pts à 5/5 à 3 pts).

Le match était plié en milieu de troisième quart-temps après, justement, un tir primé du meneur de Peristeri en Grèce, meilleur marqueur du match, suivi d’une contre-attaque d’Axel Toupane (62-41, 26e), l’un des éléments d’expérience choisis pour encadrer cette équipe de « rookies ».

– Wembanyama marque le premier panier –

Collet a ainsi pu faire souffler en fin de match Wembanyama en prévision du rendez-vous face aux Bosniens.

« Wemby » a probablement rejoint le banc avec le sentiment du devoir accompli et une feuille de statistiques complète (20 pts à 6/13, 9 rebonds en 24 minutes) malgré le traitement de faveur dont il a fait l’objet par les Lituaniens, qui ont tant bien que mal essayé de limiter son influence et de compenser leur déficit de taille par des prises à plusieurs.

En vain. Le joueur de Boulogne-Levallois, auteur des deux premiers points des Bleus, au bout d’1 min 12 sec, d’une claquette smashée pour effacer son deuxième shoot manqué d’affilée, a réalisé quelques gestes spectaculaires, comme cette acrobatique claquette en extension (18-10, 8e) après un 3 pts manqué d’Andrew Albicy.

Ou ce dribble main gauche pour conclure main droite (29e).

Il a aussi forcément mobilisé des défenseurs pour libérer des espaces comme sur cette petite passe bien sentie entre deux Lituaniens pour Inglis (19e) avant de tenter sa chance de loin, le match avançant (tir primé, 28e, pour un 1/2 à 3 pts).

Il déclarait avant le match vouloir d’abord « s’adapter et connaître le niveau seniors Fiba » (international) » ? L’adaptation a été express, comme sa trajectoire depuis quelques mois.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s