Accident d’avion en Tanzanie : l’épave extraite du lac Victoria

Des ouvriers utilisent une grue pour extraire l'avion Precision Air du lac Victoria à Bukoba, en Tanzanie, le 8 novembre 2022afp.com - SITIDE PROTASE

Les autorités tanzaniennes ont annoncé mardi que l’épave d’un avion qui s’était abîmé dimanche dans le lac Victoria, a été extraite de l’eau, après l’une des catastrophes aériennes les plus meurtrières de l’histoire du pays.

Dix-neuf personnes sont mortes lorsque l’avion de Precision Air a plongé dans les eaux du plus grand lac d’Afrique, à une centaine de mètres de l’aéroport de Bukoba, dans le nord-ouest du pays, déclenchant des opérations de sauvetage intensives de secouristes, pêcheurs et habitants pour tenter de récupérer des survivants.

Le vol PW494 de la compagnie Precision Air, en provenance de la capitale économique Dar es Salaam, s’est écrasé avec 43 personnes à son bord. L’accident est dû au mauvais temps, selon la police.

« Nous avons complètement sorti l’avion de l’eau et maintenant l’enquête professionnelle sur la cause de l’accident est en cours », a déclaré l’Autorité aéroportuaire de Tanzanie (TAA) dans un communiqué.

« L’aéroport de Bukoba sera rouvert prochainement pour permettre aux opérations aériennes de se poursuivre comme d’habitude », a-t-elle ajouté.

Des images vidéo diffusées par des médias locaux montrent l’épave tordue de l’avion tirée par une grue, son nez tombant vers le sol, avant d’être déposé sur l’herbe.

Precision Air, la plus grande compagnie aérienne privée de Tanzanie, a indiqué que l’appareil accidenté était un ATR 42-500, fabriqué par la société franco-italienne ATR, et avait à son bord 43 personnes – 39 passagers, dont un bébé, et quatre membres d’équipage. Vingt-quatre personnes ont survécu à l’accident.

Un ressortissant kényan et un Britannique figurent parmi les victimes, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gerson Msigwa, devant des journalistes à Bukoba.

« Nous sommes en communication avec les ambassades respectives pour acheminer les corps », a-t-il déclaré.

M. Msigwa a ajouté que des enquêteurs d’ATR sont attendus mardi en Tanzanie pour y rejoindre leurs homologues de Precision Air et de la TAA, déjà sur place.

Le Premier ministre tanzanien Kassim Majaliwa et plusieurs ministres ont assisté lundi avec des centaines de personnes au stade Kaitaba de Bukoba à une cérémonie de prières menée par des religieux musulmans et chrétiens, avant la remise des corps des victimes à leurs familles.

Propriété de la compagnie nationale kényane Kenya Airways, Precision Air a été fondée en 1993 et exploite des vols intérieurs et régionaux ainsi que des charters privés vers des destinations touristiques comme le parc national du Serengeti et l’archipel de Zanzibar.

Cet accident survient cinq ans après la mort de 11 personnes dans le crash d’un avion appartenant à une société de safari dans le nord de la Tanzanie.

En 1999, une douzaine de personnes, dont dix touristes américains, avaient été tuées dans un accident d’avion dans le nord de la Tanzanie alors qu’elles effectuaient un vol entre le parc national du Serengeti et l’aéroport du Kilimandjaro.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s