Route du Rhum: ferveur et vivats pour les Ultim à la sortie du port de Saint-Malo


Des bateaux de la catégorie Ultime, deux jours avant le départ de la Route du Rhum, le 4 novembre 2022, à Saint-Malo, dans l'ouest de la France afp.com - Lou BENOIST

Une grande première. Des milliers de spectateurs enthousiastes ont applaudi vendredi les Ultim, voiliers géants vedettes de la Route du Rhum, lors de leur sortie de l’écluse de Saint-Malo, à deux jours du départ de la 12e édition.

« On n’arrive pas à s’imaginer comment ils peuvent traverser l’Atlantique seuls sur des bateaux aussi grands », s’étonne Joël Soyer, 42 ans, garagiste venu de Seine-et-Marne avec sa famille pour visiter le village de l’événement.

En fin de matinée, il a pris place avec des centaines de fans sur les gradins installés de chaque côté de l’écluse du Naye, 150 mètres de long pour seulement 25 mètres de large, point de passage obligé de tous les voiliers amarrés dans le port de Saint-Malo, afin d’assister à la sortie des Ultim.

Ces trimarans majestueux de 23 mètres de large, les plus imposants, rapides et coûteux de la flotte de 138 bateaux engagés, sortaient pour la première fois des bassins de la cité corsaire avant la course.

« Il y a quatre ans, ils étaient restés à l’extérieur. Là, on a pu aller les admirer sur les pontons toute la semaine et les encourager avant le départ », a apprécié Julie Moreille, 42 ans, emmitouflée dans une épaisse doudoune pour se protéger du vent.

– Inquiétudes météo –

La semaine dernière, l’entrée sur le port s’était déroulée sans encombre, mais les bourrasques s’engouffrant dans la cité corsaire vendredi ont inquiété l’organisation de course jusqu’à la dernière minute, laissant planer la possibilité d’un report.

« L’objectif n’est pas de faire le show, on veut sortir les bateaux en toute sécurité », avait expliqué Francis Le Goff, directeur de course, dans la matinée. Finalement, à 15 heures, trois premiers Ultim -sur les huit engagés- sont rentrés dans l’écluse, sous les applaudissements nourris d’un public agitant des drapeaux bretons.

Car la procédure est aussi complexe que spectaculaire. En comptant les pare-battages protégeant les bateaux des chocs, il ne reste que 50 centimètres de marge de chaque côté au voilier pour passer.

Après s’être positionnés dans l’axe, les bateaux ont évolué lentement dans le passage, tirés à la main à l’aide de cordages, sous le regard attentif de plusieurs lamaneurs, spécialistes du passage des écluses.

« Ils sont méritants car ça doit être un stress pas possible. A Saint-Malo, on a l’habitude d’en voir des bateaux, mais ceux-ci sont vraiment énormes », commente Jocelyne Leblanc, 71 ans, retraitée malouine venue encourager François Gabart (SVR-Lazartigue).

– « Belle manoeuvre » –

Après la sortie d’un premier trio d’Ultim, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) et le tenant du titre Francis Joyon (Idec Sport) ont été les trois suivants à pénétrer dans le sas, aux sons des cornemuses d’un bagad.

Le Finistérien Armel Le Cléac’h, vainqueur du Vendée Globe en 2017, a longuement salué le public en attendant que ses deux concurrents se positionnent derrière lui, puis que la porte se ferme et que l’écluse se vide.

« On est très content (…) le vent a réussi à mollir un peu pour qu’on réalise cette belle manoeuvre en toute sécurité. Maintenant on va pouvoir se reposer », a-t-il réagi une fois à l’extérieur du port.

Malgré la tombée de la nuit, les Malouins remplissaient encore toutes les places des gradins à 18H30 lors de la sortie des deux derniers Ultim, le Sodebo Ultim 3 de Thomas Coville et le nouveau maxi-trimaran bleu de François Gabart.

Tous ces géants des mers ont ensuite pris la direction de Dinard, à quelques milles de là, où ils doivent s’amarrer à une bouée en attendant le départ en direction de la Guadeloupe à 13h02 dimanche.

A l’écluse, le spectacle devrait recommencer samedi à partir de 6h30 avec le passage des autres bateaux engagés sur la célèbre transatlantique en solitaire.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s