C1: Liverpool inflige sa première défaite à Naples qui finit premier

Les joueurs de Liverpool se congratulent après le but de Darwin Nunez en fin de match contre Naples, le 1er novembre 2022 à Anfield afp.com - Oli SCARFF

Deux buts en fin de match ont permis à Liverpool d’infliger à Naples sa première défaite de la saison (2-0) pour la dernière journée du groupe A de la Ligue des Champions, mardi, mais les Italiens finissent tout de même en tête de la poule.

Les deux équipes terminent avec un bilan de cinq victoires pour une défaite, mais les Reds auraient eu besoin d’une victoire par quatre buts d’écart pour effacer leur cinglante défaite 4-1 contre le même adversaire, lors de la première journée.

Mais le seul fait d’avoir largement assuré leur qualification – l’Ajax Amsterdam, troisième, a six points – dans une saison si compliquée sur le plan national, montre que la C1 est décidément le jardin préféré des Anglais, trois fois finalistes lors des cinq dernières saisons.

Battre Naples, leader de la Serie A et qui en était à quinze victoires et deux nuls, toutes compétitions confondues, jusque là, n’était d’ailleurs pas une mince affaire.

Les Italiens auraient même pu ouvrir le score dans ce match si une interminable intervention de la VAR n’avait annulé un but de la tête de Leo Ostigard pour un hors-jeu infinitésimal au début de la seconde période.

Mais c’est finalement une tête sur corner de Darwin Nunez, entré en cours de jeu, et repoussée par Alex Meret dans les pieds de Mohamed Salah qui a fait franchir la ligne au ballon d’un pointu, à cinq minutes de la fin, qui a libéré Anfield (1-0, 85e).

Dans le temps additionnel, Nunez a même ajouté un deuxième but, annulé dans un premier temps pour hors-jeu avant que la VAR n’établisse qu’il était en position licite au moment de la tête de Virgil van Dijk sur corner que le gardien adverse n’avait une nouvelle fois pas pu maîtriser (2-0, 90+8)

Au final, Liverpool repart avec le plus grand sourire, même si le tirage au sort pourrait lui réserver uns grosse cylindrée en huitième de finale. Mais d’ici là, beaucoup d’eau et un Mondial auront coulé sous les ponts.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s