NBA: Steve Nash, limogé, paye le début de saison raté des Nets

L'entraîneur des Brooklyn Nets Steve Nash lors d'un match contre les Indiana Pacers, le 29 octobre 2022 à New York afp.com - ELSA

Les Nets et l’entraîneur canadien Steve Nash, ancien double MVP du temps où il était joueur (2005 et 2006), ont décidé de se séparer d’un commun accord, compte tenu des mauvais résultats de l’équipe en ce début d’exercice NBA, a annoncé mardi la franchise de Brooklyn.

« Nous voulons remercier Steve pour tout ce qu’il a apporté à notre équipe au cours des deux dernières saisons », a déclaré le directeur général Sean Marks dans un communiqué publié sur le site internet du club.

« Depuis qu’il est devenu entraîneur principal, Steve a été confronté à un certain nombre de défis sans précédent, et nous sommes sincèrement reconnaissants pour son leadership, sa patience et son humilité tout au long de son mandat », a-t-il ajouté.

« Personnellement, cette décision a été extrêmement difficile à prendre; cependant, après de longues délibérations et une évaluation de la manière dont la saison a commencé, nous avons convenu qu’un changement était nécessaire. Nous souhaitons à Steve, Lilla et leur famille le meilleur pour l’avenir », a-t-il conclu.

Les Nets, qui ont pourtant gagné lundi soir, certes péniblement contre Indiana (116-109), présentent un bilan de deux victoires et cinq défaites depuis le début du championnat.

« Une décision concernant le prochain entraîneur de l’équipe sera prise dans un avenir proche », ont indiqué les Nets, qui doivent jouer en soirée contre Chicago. Pour l’occasion, l’adjoint de Nash, Jacque Vaughn officiera sur le banc des Nets.

– Tempête incessante –

Le propriétaire de la franchise, Joe Tsai, a tenu à rendre hommage à Nash: « J’ai appris à connaître Steve ici à Brooklyn, et il n’est pas du genre à reculer devant les défis. Mon admiration et mon respect pour lui se sont accrus au fil du temps, car il a réalisé un travail acharné et a eu une attitude positive dans notre organisation chaque jour, même dans les périodes de tempête exceptionnelle traversées par l’équipe. »

Et il y en a eu en un peu plus de deux ans de collaboration. Outre deux échecs en play-offs, en demi-finale de la conférence Est en 2021 (défaite d’un souffle face à Milwaukee, futur champion) et au 1er tour cette année (coup de balai subi contre Boston), il a fallu gérer l’épisode de la non vaccination de Kyrie Irving, qui a manqué de très nombreux matches la saison passée, ce qui a pénalisé l’équipe.

Cet été, les positions de Nash et Marks, avaient été sérieusement contestées par la star Kevin Durant, qui souhaitait quitter Brooklyn, avant de demander leur limogeage pour conditionner son maintien.

Il n’a pas été entendu et tout ce beau monde a abordé la saison, avec une confiance mutuelle mise à mal, malgré les efforts de chacun d’expliquer que la page était tournée.

Après sept matches, elle l’est. Mais le prochain chapitre s’écrira sans Nash.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s