C1: le retour diesel de Kimpembe avec le PSG

Presnel Kimpembe (au centre) à Paris le 29 octobre 2022 afp.com - FRANCK FIFE

Après sept semaines d’absence, Presnel Kimpembe a retrouvé le Paris Saint-Germain, au meilleur moment pour soigner une défense qui tangue, avant un match pour la première place de son groupe en Ligue des champions, mercredi à Turin (21h00), avec la Coupe du monde en vue.

Fautif sur deux des trois buts de Troyes (4-3), samedi, « Presko » a vécu une première titularisation difficile, après un galop d’essai aisé d’un quart d’heure contre le Maccabi Haïfa (7-2)…

« C’est un match de rentrée », tempère Christophe Galtier, « cela faisait six ou sept semaines qu’il n’avait pas joué même s’il avait participé à la victoire de mardi. Il a évidemment des problèmes de repères et de confiance aussi dans ses courses après une blessure musculaire assez importante » aux ischios-jambiers gauches.

« C’est un match de reprise dans un contexte où notre défense n’a pas été énormément aidée », ajoute l’entraîneur.

En effet, le champion du monde, blessé le 10 septembre contre Brest, s’est loupé contre l’Estac: il intervient trop tard sur le premier but de Mama Baldé et son marquage sur l’attaquant aubois est trop lâche sur le deuxième but.

Il lui faudra retrouver des repères, dans une défense passée de trois à deux centraux pendant son absence, et le rythme de la compétition.

– « Spécifique gaucher » –

Kimpembe illustre à son corps défendant les problèmes de la défense parisienne qui devra résister aux Turinois, éliminés de la Ligue des champions mais encore en course pour la Ligue Europa par le biais de la troisième place.

Cinq buts encaissés dans la semaine, « certes on en a marqué onze, mais c’est beaucoup trop », grogne Galtier. « On a été complètement ouvert, dans un très gros déséquilibre, et on a été mis en danger ».

La recherche de l’équilibre est la quadrature du cercle au PSG. Pour profiter du formidable potentiel offensif de son attaque Lionel Messi, Neymar, Kylian Mbappé, le onze prend toujours des risques, que la défense soit à trois ou à quatre.

Kimpembe revient dans l’équation, aux côtés de Marquinhos et Sergio Ramos, mais aussi de Danilo Pereira, en phase de reprise et candidat pour le voyage à Turin, et le polyvalent Nordi Mukiele.

Avoir à disposition « Marqui », Ramos et Kimpembe « m’impose de faire des choix, mais faciles à faire quand on a trois joueurs de ce niveau-là », assure Galtier. « C’est un grand privilège pour un entraîneur d’avoir de tels joueurs ».

« +Kim+ est spécifique gaucher, il est une valeur ajoutée, notamment dans la façon de construire le jeu très bas », ajoute le coach.

– « J’ai eu peur » –

Galtier rappelle aussi que la convalescence a été longue pour « Presko »: « Il a eu une blessure importante, c’était difficile les premiers jours pour lui sur un plan mental. Mais dès qu’il est revenu sur le terrain pour travailler la course, j’ai vu un +Kim+ très concentré, motivé, à l’écoute de son corps pour ne pas brûler les étapes ».

Retrouver la pelouse du Parc pour les onze dernières minutes, plus le temps additionnel, contre Haïfa, a donc été un soulagement.

« Cela faisait un moment que je n’étais pas sur le terrain, cela m’a fait chaud au cœur de revenir et de célébrer, ça me rappelait mes premiers pas en professionnel », a raconté Kimpembe à Téléfoot.

« Quand t’es éloigné des terrains pendant six semaines, tu n’as pas vraiment de vie sociale avec l’équipe », regrette-t-il.

Il était surtout tenaillé par la trouille de rater le Mondial. « Oui, j’ai eu peur », confesse-t-il, « avec tous les matches qu’on enchaîne, on se pose la question tout de suite, c’est dans un coin de la tête ». Mais « Presko » est bien de retour!

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s