Tennis: troisième titre en trois semaines pour Auger-Aliassime, à Bâle

Felix Auger-Aliassime à Bâle, le 30 octobre 2022afp.com - Gabriel Monnet

Le Canadien Félix Auger-Aliassime a conclu un mois d’octobre doré en alignant un troisième titre en trois semaines grâce à son succès contre le Danois Holger Rune, 6-3, 7-5, dimanche en finale du tournoi ATP 500 de Bâle.

Alors qu’il avait échoué lors des huit premières finales de sa carrière, le N.9 mondial est devenu une machine à collectionner les titres en 2022, s’adjugeant les tournois de Rotterdam, en février, Florence et Anvers, ce mois-ci.

Tombeur du N.1 mondial Carlos Alcaraz en demie, Auger-Aliassime (22 ans) a remporté une 13e victoire consécutive et se rapproche d’une première qualification au Masters, disputé du 13 au 20 novembre à Turin.

Avant sa défaite, le jeune Rune (19 ans) affichait lui aussi une forme intéressante, restant sur neuf succès de rang et un sacre à Stockholm contre le Grec Stefanos Tsitsipas. Entraîné par Patrick Mouratoglou depuis le début du mois, le Danois (25e) s’invitera pour la première fois dans le Top 20 du classement ATP, lundi.

Rune et Auger-Aliassime n’avaient pas été breakés depuis le début du tournoi, récitant leur tennis sur les courts intérieurs en dur bâlois. Dimanche, le premier cité a perdu sa mise en jeu dès son deuxième jeu de service, laissant son adversaire s’échapper à 3-1 et conserver ce break d’avance jusqu’au bout de la première manche.

Davantage bousculé dans le deuxième set, le Québécois a notamment dû écarter deux balles de break à 3-4. Il a alors fait parler son sang-froid avec deux aces, imprimant une grimace sur le visage de son rival, mi-exaspéré, mi-impressionné.

Entre quelques fulgurances, la frustration s’est invitée dans l’esprit de Rune, alimentée par la réussite, la longueur de balle et les accélérations de F2A, fort de 34 coups gagnants et 19 points (sur 23) remportés au filet au total.

Auger-Aliassime a breaké au meilleur moment, à 5-5, avant de tranquillement servir pour le titre et se propulser vers le Masters 1000 de Paris avec le plein de confiance, mais avec trois semaines de compétition dans les jambes.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s