Rugby: les All Blacks dominent le Japon sans éclat

Le Néo-Zélandais Sevu Reece part à l'essai lors d'un test-match contre le Japon, le 29 octobre 2022 à Tokyoafp.com - Richard A. Brooks

Les All Blacks ont entamé leur tournée d’automne par une victoire samedi contre le Japon (38-31), au terme d’un test-match parfois poussif, marqué par une résistance acharnée des Brave Blossoms nippons devant un stade olympique de Tokyo plein à craquer.

Les triples champions du monde, victorieux le mois dernier du Rugby Championship, ont déroulé leur jeu sans jamais vraiment parvenir à distancer les Japonais, se faisant même une frayeur avec l’expulsion à la 66e minute de Brodie Retallick pour jeu dangereux.

Mais malgré la combativité de l’équipe nippone, une aptitude à exploiter les erreurs néo-zélandaises et une défense parfois héroïque, notamment de l’ailier Kotaro Matsushima, les All Blacks ont montré leur supériorité, même sans forcer.

« C’était notre premier match après une petite coupure et on était un peu rouillés, mais ils ont vraiment bien joué et la partie a été vraiment serrée », a reconnu le coach kiwi Ian Foster après le coup de sifflet final.

« C’était un match difficile, comme on s’y attendait, on savait que les Japonais étaient coriaces et techniques, et ils nous ont bien mis la pression », a ajouté le capitaine, Sam Cane.

Portée par les essais de Retallick, Ennor et Reece en première période, puis ceux de Clarke et Sotutu, les All Blacks doivent désormais s’envoler pour l’Europe où ils rencontreront début novembre le pays de Galles, l’Ecosse puis l’Angleterre.

Les Brave Blossoms, qui comptaient dans leur XV de départ 9 vétérans de la Coupe du monde 2019 qui les avait vus se hisser en quarts de finale sur leur sol, ont aussi enchaîné les essais (Yamasawa, Nagare, Dearns puis Himeno à la 78e minute).

« Je suis très fier de nos joueurs », a salué Jamie Joseph. « Ils ont montré de la détermination, du début à la fin. C’est exactement ce qu’on essaie de construire en tant qu’équipe de rugby. »

Le mauvais souvenir de leur dernier test-match de 2018, où une équipe B des All Blacks avait écrasé les Blossoms 69-31, semble déjà loin.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s