NBA: Doncic plane sur Brooklyn, Curry trop épicé pour Miami

Luca Doncic de Dallas face à Ben Simmons de Brooklyn jeudi à New York afp.com - Sarah Stier

Intenable, Luka Doncic a réussi jeudi en NBA un triple-double à 41 points et quelques tours de magie pour guider Dallas au succès à Brooklyn (129-125 a.p.). De son côté, Stephen Curry s’est fendu de 33 points pour faire gagner Golden State contre Miami (123-110).

Le prodige slovène de 23 ans faisait partie des favoris dans la course au MVP de la saison régulière, avant même son entame. Sa nouvelle démonstration chez les Nets n’a pas contrarié les prédictions, puisqu’il a ajouté à son escarcelle 14 passes, 11 rebonds et 3 interceptions.

Le voilà meilleur scoreur de la ligue, après quatre matches, avec 36,3 points de moyenne.

Il a très lourdement pesé dans la prolongation, en étant impliqué dans 15 des 17 points inscrits par les Mavericks, avec 4 points et 5 passes décisives dont trois d’affilée pour des banderilles derrière l’arc qui ont fait la différence.

Pour ses coéquipiers, c’était une soirée caviar et champagne, entre sa passe aveugle du 3e quart-temps, au-dessus de sa tête, qui a trouvé Maxi Kleber (15 pts), et les deux autres, réussies dans le dos dans l' »overtime », encore pour l’intérieur brésilien puis pour le shooteur Reggie Bullock.

– Luka « les bons choix » –

« Manifestement, Luka est probablement le meilleur pour rentrer les tirs difficiles, ceux qui comptent, mais il sait aussi faire les bonnes passes. En prolongation, ils étaient vraiment agressifs sur lui et il a fait les bons choix, trois ou quatre fois de suite », a salué Kleber, admiratif.

Au total, Dallas a réussi 20 paniers à longue distance sur 40, mieux que les Nets (12/35), qui ont pourtant pu compter sur Kevin Durant (37 pts, 5 passes) et Kyrie Irving (39 pts, 7 rbds, 4 contres).

« KD » a même été crucial dans les 45 dernières secondes, d’abord en contrant du bout des doigts une tentative de Doncic, puis en allant au dunk arracher l’égalisation, après une passe de Ben Simmons (7 pts, 8 rbds, 4 passes, 3 interceptions) qui venait de chiper le ballon au Slovène.

Mais il a ensuite manqué un second souffle aux Nets pour éviter un quatrième revers en cinq rencontres.

A San Francisco, le match est resté serré jusqu’au 4e quart-temps, moment auquel Stephen Curry a planté 10 de ses 33 points, avec notamment deux tirs primés qui ont fait sept au total, à 50% de réussite. A son actif également 9 passes et 7 rebonds, illustrant ses efforts dans tous les domaines.

– Butler vainement exemplaire –

Il n’a pas été seul, puisque son « splash brother » Klay Thompson a ajouté 19 points, l’ailier Andrew Wiggins en inscrivant 18 (10 rbds), pour le troisième succès en cinq matches.

Côté Heat, qui concède un 4e revers en six rencontres, Jimmy Butler a été comme à son habitude un leader exemplaire (27 pts à 8/13, 8 passes, 6 rbds, 6 interceptions), bien épaulé par Bam Adebayo (26 pts, 8 rbds, 3 contres), mais ils ont manqué de soutien de la part de Tyler Herro en difficulté (7 pts à 3/12).

A Sacramento, les Grizzlies de Ja Morant (22 pts) ont infligé une quatrième défaite consécutive (125-110) aux Kings, grâce surtout aux 31 points de Desmond Bane.

Enfin, le Thunder a pris le meilleur sur les Clippers (118-110), privé de Kawhi Leonard, ménagé après une grave blessure à un genou qui l’a éloigné des parquets durant 16 mois.

Shai Gilgeous-Alexander (24 pts) et Luguenz Dort (21 pts) ont largement contribué au succès d’OKC, le Français Ousmane Dieng restant discret (2 pts, 1 passe en 13 min).

Nicolas Batum a lui été bien plus actif (7 pts, 2 passes, 2 rbds, 2 interceptions, 1 contre) au sein de Clips emmenés par Nick Powell (21 pts), Paul George passant à côté de son match (10 pts à 4/12, 7 rbds)

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s