Ukraine: les promesses d’aide pour 2023 sont « suffisantes », selon la cheffe du FMI

Le directrice générale du FMI Kristalina Georgieva, lors d'un entretien avec l'AFP à Bruxelles le 27 octobre 2022afp.com - Kenzo TRIBOUILLARD

Les promesses d’aide à l’Ukraine de la part des Etats-Unis et de l’Union européenne s’annoncent « suffisantes » pour 2023, a estimé jeudi la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, dans un entretien à l’AFP.

« Oui, nous devrions aborder 2023 avec suffisamment de soutien financier pour l’Ukraine », a déclaré Mme Georgieva à Bruxelles en marge d’une conférence organisée par la Commission européenne.

« Quand nous envisageons l’année prochaine, les besoins sont importants, mais ils ne sont pas en décalage complet avec la situation jusqu’à présent », a-t-elle poursuivi, ajoutant toutefois que les perspectives restaient incertaines.

Alors que l’économie ukrainienne est dévastée par huit mois d’offensive russe, le président Volodymyr Zelenksy a fait appel aux bailleurs de fonds internationaux pour combler le trou budgétaire de 38 milliards de dollars de son pays pour 2023.

Le FMI a évalué les besoins financiers mensuels de l’Ukraine pour 2023 à trois ou quatre milliards d’euros, voire à cinq milliards si les destructions liées à la guerre s’aggravent.

Les Occidentaux insistent sur l’importance de maintenir sur pied ce pays ravagé par la guerre. Le chancelier allemand Olaf Scholz a appelé à un « nouveau plan Marshall pour le XXIe siècle », lors d’une conférence sur l’Ukraine à Berlin en début de semaine.

– « Le monde s’est mobilisé » –

Mais la capacité de l’économie ukrainienne à survivre si les alliés de Kiev n’agissent pas rapidement est incertaine. Les États-Unis et l’Union européenne ont promis des fonds pour maintenir le budget ukrainien à flot l’année prochaine.

« L’UE a engagé 18 milliards d’euros. Cela représente un milliard et demi par mois pour l’année prochaine, les États-Unis se sont engagés à verser 18 milliards de dollars, soit 1,5 milliard par mois », a précisé la directrice générale du FMI.

« Et bien sûr, au FMI, nous travaillons à un programme pour l’Ukraine (…) le monde s’est mobilisé », a-t-elle dit, soulignant « l’incroyable résilience du peuple ukrainien ».

Ces engagements s’accompagnent toutefois de points d’interrogation.

L’Union européenne, par exemple, n’a pas encore versé l’ensemble des 9 milliards d’euros promis pour cette année, les États membres étant en désaccord sur la forme que doit prendre cette aide, dons ou prêts.

Une lassitude à propos de l’aide se fait par ailleurs sentir à Washington, où le chef des républicains à la chambre basse du Congrès, Kevin McCarthy, a prévenu que son parti ne signerait plus de « chèque en blanc » à l’Ukraine s’il remportait, comme les sondages le prédisent, la majorité des sièges de la Chambre des représentants lors des élections du 8 novembre.

L’Ukraine a reçu 35 milliards de dollars de dons et de prêts en 2022, « la plupart ayant déjà été versés », a indiqué Mme Georgieva.

« Le gouvernement ukrainien a fait un travail incroyable en gérant l’économie de telle façon que certains secteurs renouent avec la croissance », a-t-elle déclaré.

Pour Mme Georgieva, le courage dont les Ukrainiens font preuve « a fait de l’Ukraine un meilleur pays », qui connaît des changements profonds, tels que des avancées technologiques accélérées.

Le FMI prévoit une récession de 35% du PIB pour l’Ukraine en 2022, et une inflation de 20%.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s