Philippines: après un fort séisme, les habitants craignent de rentrer chez eux

Une salle de classe endommagée après un séisme, le 26 octobre 2022 à Lagayan, dans la province d'Abra, aux Philippines afp.com - Handout

Les habitants craignaient de rentrer chez eux mercredi dans le Nord des Philippines, en raison des fortes répliques consécutives à un violent séisme qui a fait au moins 26 blessés et de nombreux dégâts matériels.

Le séisme de magnitude 6,4 a frappé mardi soir la ville de Dolores dans la province montagneuse d’Abra (Nord), provoquant une coupure d’électricité dans la majeure partie de la région. La terre a continué à trembler toute la nuit ainsi que mercredi matin, selon les autorités.

Les secours ont extrait 10 personnes de bâtiments endommagés dans la province voisine d’Ilocos Norte qui compte un total de 15 blessés, selon les autorités.

Au moins 11 personnes ont été blessées dans celle d’Abra, a déclaré le responsable de la gestion des catastrophes de cette province Arnel Valdez.

Le président philippin Ferdinand Marcos Jr a décrété la fermeture des écoles mercredi dans cette partie de l’archipel et les autorités ont commencé à procéder à une évaluation des dégâts.

Un bâtiment abritant une galerie de photos datant de la présidence de son père, Ferdinand Marcos Sr, dans la ville de Batac –le berceau familial– compte parmi les édifices endommagés.

« Les gens réclament des tentes car ils ont peur de retourner chez eux à cause des répliques sismiques, qui pourraient faire s’effondrer leurs maisons dont les fondations ont été fragilisées », a déclaré à la presse le président Marcos.

Un secouriste, Ron Sequerra, a raconté à l’AFP que sa famille avait été réveillée par de fortes secousses dans la province d’Abra.

« Nous nous sommes cachés sous une table et ma famille n’est sortie de la maison qu’après la fin de la secousse », a raconté le sauveteur Ron Sequerra par téléphone à l’AFP.

Des rochers ont dévalé une colline et bloqué temporairement une route reliant Batac à la commune voisine de Banna, dans la province d’Ilocos Norte. Des églises dans les provinces d’Abra et d’Ilocos Norte ont également subi des dommages, selon la sécurité civile.

– « Plus un lieu sûr » –

Des malades ont passé une grande partie de la nuit à l’extérieur de deux hôpitaux publics de la province d’Ilocos Norte après l’effondrement des plafonds dans plusieurs pièces qui a endommagé du matériel, ont indiqué les autorités, précisant que personne n’a été tué ou blessé.

A Lagayan, la ville la plus touchée de la province d’Abra, 58 salles de classe ont subi des dégâts ainsi que la mairie et un lycée qui ont été fermés en raison de fissures et de vitres brisées.

« Les murs et les poteaux ont été détruits. Ce n’est plus un lieu sûr », a déclaré à l’AFP Esterio Apolinar, directeur du lycée Pulot de Lagayan.

La flèche d’une église de la ville voisine de La Paz s’est effondrée, a déclaré à l’AFP le curé Christian Edward Padua.

Dans une église de Sarrat, une ville de l’Ilocos Norte, une statue grandeur nature de Jésus est tombée, a rapporté le prêtre Jose Vernon Ilano.

Le gouverneur de cette province, Matthew Manotoc, neveu du président, a demandé aux fonctionnaires de prendre un jour de congé le temps que les bâtiments soient inspectés.

Les services de l’aviation civile ont indiqué dans un communiqué que tous les aéroports de la région ont été temporairement fermés afin de vérifier que les pistes et autres installations n’ont pas été endommagées.

En juillet, un séisme de magnitude 7, également dans la province d’Abra, avait provoqué des glissements de terrains et des fissures dans le sol, tuant 11 personnes et faisant plusieurs blessés, selon un décompte officiel.

Les Philippines sont régulièrement frappées par des séismes en raison de leur position sur la « Ceinture de feu », un arc d’activité sismique intense qui entoure l’océan Pacifique en passant par le Japon et l’Asie du Sud-Est.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s