Un tribunal russe rejette l’appel de la basketteuse américaine Brittney Griner

Brittney Griner a été condamnée à neuf ans de prison en Russie. (D. Lebedev/Presse Sports)

La justice russe a rejeté mardi l’appel de la basketteuse américaine Brittney Griner, condamnée en Russie à neuf ans de prison pour trafic de cannabis. Elle avait demandé à ce que soit réduite sa peine de prison « traumatisante », lors de son procès en appel dans un tribunal près de Moscou.

La basketteuse américaine Brittney Griner, condamnée en Russie à neuf ans de prison pour trafic de cannabis, a vu son appel rejeté par la justice russe, mardi 25 octobre. Elle avait demandé à ce que soit réduite sa peine de prison « traumatisante », lors de son procès en appel dans un tribunal près de Moscou.

Le tribunal a décidé de « laisser sans changement » le verdict prononcé en août dernier contre la star américaine du basket, a déclaré la juge Elena Vorontsova, tout en précisant que la justice va tenir compte des mois déjà passés en prison par Brittney Griner, incarcérée depuis mars, et comptabiliser chaque jour de cette détention comme un jour et demi.

Portant une chemise à carreaux rouges et noirs, Brittney Griner, 32 ans, considérée comme l’une des meilleures joueuses de basket du monde, participait en visioconférence à cette audience dans un tribunal de Krasnogorsk, près de Moscou.

Brittney Griner a été arrêtée en février dans la capitale russe en possession d’une vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis. Elle a reconnu avoir détenu cette substance, affirmant toutefois l’avoir apportée en Russie par inadvertance et l’utiliser légalement aux États-Unis en tant qu’antidouleur.

Elle était allée en Russie pour jouer pendant l’intersaison américaine, une pratique courante pour les basketteuses de WNBA qui gagnent souvent mieux leur vie à l’étranger qu’aux États-Unis.

Échange de prisonniers envisagé

Le cas de cette femme, qui a été condamnée en août dernier à neuf ans de prison pour trafic de cannabis, a depuis pris une ampleur géopolitique dans le contexte de la crise entre Moscou et Washington liée à l’offensive russe en Ukraine.

D’autres citoyens américains sont actuellement emprisonnés en Russie et les États-Unis veulent également obtenir leur libération.

Washington a plusieurs fois déclaré avoir fait une « offre conséquente » pour que deux Américains détenus en Russie, Brittney Griner et un ancien soldat américain, Paul Whelan, soient relâchés.

Selon des sources diplomatiques russes, un possible échange de prisonniers pourrait notamment concerner Brittney Griner et un trafiquant d’armes russe détenu aux États-Unis, Viktor Bout.

Ce dernier a été arrêté en Thaïlande en 2008 et purge actuellement une peine de 25 ans de prison aux États-Unis.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s