Objectif Mondial-2023: les Bleus perdent Gros

Jean-Baptiste Gros le 22 octobre 2022 à Toulon afp.com - Nicolas TUCAT

À moins d’un an du Mondial-2023 et à deux semaines du premier match automnal du XV de France contre l’Australie, la 8e journée du Top 14 a causé quelques pertes chez les Bleus, notamment au poste de pilier gauche.

. Gros, la tuile

Logiquement pressenti pour être titulaire à gauche de la première ligne en l’absence de Cyril Baille, opéré pendant l’été des adducteurs, Jean-Baptiste Gros a été victime samedi avec Toulon, face à Castres, d’une fracture à l’avant-bras droit.

Le double champion du monde des moins de 20 ans a été remplacé par le joueur du Stade français Clément Castets (26 ans, 0 sélection) dans le groupe de 42 joueurs réunis à partir de lundi à Marcoussis pour préparer les trois tests de novembre contre l’Australie, l’Afrique du Sud et le Japon.

Autre mauvaise nouvelle, au même poste: le carton rouge reçu dimanche contre Toulouse par le Rochelais Reda Wardi, remplacé lui par le Lyonnais Jérôme Rey (27 ans, 0 sélection).

Coéquipier de Gros au RCT, Dany Priso tient donc la corde pour débuter face aux Wallabies le 5 novembre au Stade de France. À moins que Baille ne retrouve les terrains plus rapidement que prévu, comme il l’a laissé entendre ce week-end.

. Encore de la casse

Deux autres membres du groupe des 42 ont été contraints de déclarer forfait au cours du week-end: le deuxième ligne de Montpellier Florian Verhaeghe et l’arrière de Bordeaux-Bègles Romain Buros, qui avait un coup à jouer en l’absence du titulaire habituel des Bleus au poste d’arrière, Melvyn Jaminet.

Verhaeghe et Buros ont été respectivement remplacés par le deuxième ligne de l’UBB Thomas Jolmes (27 ans, 2 sélections) et le jeune arrière polyvalent de Castres Louis Le Brun (20 ans, 0 sélection).

Le sélectionneur Fabien Galthié avait déjà dû procéder en début de semaine à un premier ajustement dans sa liste initiale, suppléant le troisième ligne de Pau Jordan Joseph par celui de l’UBB Bastien Vergnes-Taillefer.

De nouvelles indisponibilités qui s’ajoutent à celles du troisième ligne François Cros, de l’ailier Gabin Villière ou du centre Arthur Vincent.

. Ramos persiste et signe

Même s’il a participé à l’échauffement des Toulousains avant leur choc au sommet contre La Rochelle dimanche soir, Romain Ntamack a encore laissé son poste d’ouvreur à Thomas Ramos, qui a magnifiquement dépanné en son absence.

L’habituel arrière a inscrit les 26 points de son équipe (un essai et sept pénalités), autant que face à Clermont deux semaines auparavant.

En grande forme, le meilleur réalisateur du championnat postule logiquement à une place de titulaire à l’arrière des Bleus en l’absence de son nouveau coéquipier toulousain Melvyn Jaminet, touché à une cheville.

Plusieurs autres joueurs du groupe des 42 se sont mis en évidence ce week-end, à commencer par le demi d’ouverture de l’UBB Matthieu Jalibert, de retour à son meilleur niveau après un début de saison difficile.

Très actif, le troisième ligne du Stade français Sekou Macalou a aussi manqué un essai tout fait contre Brive; le troisième ligne de La Rochelle Yoan Tanga s’est démultiplié à Toulouse et les ailiers de Lyon Ethan Dumortier et de Clermont Damian Penaud ont tous les deux marqué.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s