Mondial au Qatar: pour Zidane, « il faut laisser la polémique de côté »

L'ancien star du football, le Français Zinédine Zidane, au Musée Grévin, à Paris, le 24 octobre 2022. afp.com - Geoffroy Van der Hasselt

« Il faut laisser la polémique de côté et laisser la place au jeu et à la Coupe du monde », a estimé lundi l’ex-footballeur Zinédine Zidane, à propos du Mondial 2022 au Qatar, qui suscite de nombreuses polémiques et des appels au boycott.

« Je souhaite une très belle compétition à l’équipe de France. Je ne sais pas encore si j’irai au Qatar », a déclaré l’icône du ballon rond, au musée Grévin, à Paris, où il est venu inaugurer une nouvelle statue de cire à son effigie.

Depuis l’attribution en décembre 2010 de la Coupe du monde au Qatar, la compétition, qui débutera le 20 novembre, suscite de nombreuses polémiques sur des sujets comme le respect des droits humains ou la protection de l’environnement.

Les conditions de travail des ouvriers étrangers ayant construit les infrastructures et le déroulement de la compétition dans huit stades, dont sept sont sortis de terre pour le tournoi, sont régulièrement dénoncés.

Interrogé sur le Mondial 2022, « ZZ » a jugé nécessaire de « laisser la place au jeu et à la Coupe du monde pour tous les passionnés qui veulent voir juste du football », et afin qu’ils « passent un bon moment ».

« De toute façon, ce que l’on va dire sur quoi que ce soit, ça ne sera jamais juste, jamais vrai et opportun », a-t-il ajouté.

Le footballeur, star de la Coupe du Monde en 1998, était entouré de ses parents, de sa femme et de ses enfants.

« C’est un privilège d’être au musée Grévin et encore plus d’avoir été réclamé par les visiteurs. Je reviens avec moins de cheveux. Je suis ravi d’être de retour. Je suis quelqu’un de réservé en dehors du terrain. Ça me touche d’autant plus d’être ici avec toute ma famille », a-t-il déclaré.

Seuls avant lui, le général de Gaulle, Elizabeth II, Julien Clerc, Pierre Richard et Bernard Pivot ont eu droit à leurs doubles de cire à plusieurs périodes de leur vie.

Représenté la première fois dans la tenue officielle de l’équipe de France – maillot bleu et short blanc – avec ses cheveux, le nouveau Zidane revient en sobre costume de ville d’entraîneur… avec une calvitie.

Considéré comme l’un des plus grands joueurs et entraîneurs de l’histoire du football, Zinédine Zidane avait inauguré en 1999 son double de cire en même temps que celui de Fabien Barthez. La statue avait été remisée depuis quelques années, le musée Grévin la jugeant pas suffisamment réussie.

Le nouveau « Zizou » de cire a été installé aux côtés de ceux d’autres stars du ballon rond: Kylian Mbappé, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic, mais aussi l’autre Dieu du stade, le Roi Pelé.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s