Foot: ébruité, le salaire de Mbappé donne le tournis, le PSG dément


Le président du Paris SG Nasser Al-Khelaifi (à gauche) et Kylian Mbappe le 23 mai 2022 face à la presse après l'annonce de la prolongation du contrat liant l'attaquant français au club parisien afp.com - FRANCK FIFE

Nouvelles turbulences médiatiques au Paris SG: le buteur vedette Kylian Mbappé disposerait d’un contrat record de 630 millions d’euros brut sur trois ans, selon les chiffres mirobolants rapportés lundi par le quotidien français Le Parisien, une information « sensationnaliste » fermement démentie par le club.

« Malheureusement, il est encore sorti quelque chose » avant un match, a pesté l’entraîneur parisien Christophe Galtier, qui vise la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions mardi face au Maccabi Haïfa (21h00).

« On aura au moins le privilège de ne pas être surpris demain (mardi) matin quand on va se lever. Enfin j’espère », a-t-il souri, évoquant la précédente tempête, concernant déjà Mbappé et ses supposées envie de départ, surgie l’après-midi même du précédent match de C1, contre Benfica (1-1).

Mais « c’est de l’extrasportif, ça ne me concerne pas du tout », a insisté Galtier, qui a laissé le club démentir fermement ces informations de presse.

Le PSG « s’inscrit en faux », dénonçant un article « sensationnaliste », a écrit le club champion de France dans un communiqué. « Le timing de publication interroge à quelques heures d’un important match de Ligue des champions. »

Car cinq mois après la prolongation en grande pompe du contrat de Mbappé (23 ans), le club a été rattrapé par les chiffres mirifiques évoqués lundi par Le Parisien: un contrat de 630 millions d’euros brut, soit 282 millions d’euros net, pour l’attaquant de Bondy s’il reste au PSG jusqu’en 2025.

– « Le contrat du siècle » –

« Les négociations entre le PSG et le clan Mbappé ont débouché sur un contrat inédit. Le contrat du siècle, le plus gros jamais signé dans l’histoire du sport », écrit le journal.

L’accord, scellé en mai entre le champion du monde 2018 et le club propriété du fonds qatari QSI, porte sur un contrat de deux ans, jusqu’en juin 2024, avec une option pour une troisième année laissée à la discrétion du joueur, écrit Le Parisien, citant « des sources proches du dossier et concordantes ».

Dans le détail, le salaire de la superstar est annoncé à 72 millions d’euros brut pour chaque année de contrat, soit 6 millions d’euros brut par mois (2,7 millions net après impôts).

À cela s’ajoute une prime à la signature de 180 M EUR brut, garantie et versable en trois fois, poursuit Le Parisien.

Enfin, le quotidien évoque une prime « de fidélité » au montant croissant: 70 M EUR brut, puis 80 M EUR brut et, en cas de levée de l’option pour une troisième année de contrat, 90 M EUR, des sommes que ne toucherait pas le joueur en cas de départ. Ce dernier a lui-même assuré mi-octobre n’avoir « jamais demandé (son) départ en janvier » en réponse aux rumeurs sur ses possibles envies d’ailleurs.

Contacté par l’AFP, l’entourage de Kylian Mbappé n’était pas disponible pour réagir à ces chiffres.

– Joueur le mieux payé au monde –

Si les sommes évoquées par Le Parisien sont avérées, ce montant serait supérieur au contrat déjà record signé à l’époque par Lionel Messi avec le FC Barcelone (2017-2021), qui s’élevait à 555 millions d’euros bruts sur quatre ans selon le quotidien espagnol El Mundo.

Et ce n’est pas tout pour Mbappé: à ce contrat s’ajoutent les revenus annuels liés aux contrats publicitaires du joueur (Nike, Hublot, EA Sport, Dior, Oakley…), estimés selon le magazine américain Forbes à 18 millions de dollars (18,44 M EUR).

Forbes a d’ailleurs acté le bond salarial de Mbappé en classant l’attaquant comme le joueur de foot le mieux payé au monde cette saison, devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Reste à connaître l’impact du contrat XXL de Mbappé sur les finances parisiennes: ramenés sur un an, les 210 M EUR de salaire occuperaient plus d’un quart du budget annuel du PSG, estimé à environ 700 M EUR.

En 2020-2021, le club avait essuyé une perte de près de 225 millions d’euros sur la saison, selon le dernier rapport de la DNCG, gendarme financier du football français, mais son richissime actionnaire qatari a régulièrement comblé les trous. Le PSG a également été sanctionné par l’UEFA pour avoir transgressé les règles comptables du fair-play financier.

Galtier risque d’entendre encore parler du salaire de sa star…

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s