Centrafrique: Danièle Darlan officiellement évincée de la présidence de la Cour constitutionnelle

La présidente de la Cour constitutionnelle Danièle Darlan lors de la proclamation des résultats des élections présidentielle et législatives, le 18 janvier 2021

En Centrafrique, la présidente de la Cour constitutionnelle, Danièle Darlan, évincée de son poste à la tête de la plus haute juridiction du pays. L’annonce a été faite ce mardi via un décret lu à la radio nationale centrafricaine.

Les juges de la Cour constitutionnelle ont maintenant 8 jours pour délibérer sur la constitutionnalité de cette décision. Ils doivent se réunir en urgence. La semaine dernière, la Cour constitutionnelle avait elle-même rappelé que ses juges sont inamovibles.

Parallèlement, dans un communiqué daté de ce mardi, le doyen de la Faculté des sciences juridique et politique de la faculté de Bangui convoque une Assemblée extraordinaire vendredi à 10h00, consacrée « au remplacement de la représentante des enseignants du supérieur à la Cour constitutionnelle », autrement dit Danièle Darlan (qui n’est pas nommément citée dans le document).

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s