Sur la route des Jeux: Prithika Pavade vit une expérience « incroyable » en Chine

La jeune Française Prithika Pavade au service lors des Jeux de Tokyo, le 2 août 2021afp.com - JUNG Yeon-je

Qualifiée pour ses premiers JO à 16 ans à Tokyo en 2021, sacrée championne de France l’année suivante, Prithika Pavade participe pour la première fois aux Mondiaux par équipes, organisés à Chengdu en Chine, le « pays du tennis de table », où elle a toujours « rêvé » de vivre une grande compétition.

Jusqu’aux Jeux de Paris 2024, ce grand espoir du « ping » hexagonal raconte son parcours à l’AFP. Dans ce sixième épisode, elle explique en quoi ces Championnats du monde, organisés dans un contexte de bulle sanitaire en raison du Covid, peuvent lui permettre de franchir un palier en continuant « dans la même dynamique que celle des Championnats d’Europe » où les Bleues avaient décroché une médaille historique.

« J’ai toujours rêvé de faire une compétition en Chine et les championnats du monde, c’est clairement une grande compétition, donc forcément ça donne envie. Il y a des publicités partout… Cela reste incroyable même si c’est dans un contexte particulier », explique Pavade avant un match décisif mardi face au Brésil en vue de la qualification pour les huitièmes de finale.

Avec les Mondiaux de tennis de table, la Chine accueille le premier grand événement sportif sur son sol depuis les Jeux olympiques d’hiver à Pékin en février dernier. « C’est le premier sport à refaire une compétition en Chine depuis le début de la pandémie. C’est super flatteur pour nous », souligne la pongiste de Saint-Denis.

En novembre 2016, Pavade avait déjà vécu une première expérience en Chine à l’occasion d’un stage à Baiyin où elle avait pu se mesurer « à ce qui se fait de mieux » dans sa catégorie d’âge. Elle avait alors été « impressionnée par la « rigueur » des jeunes Chinoises, « leur manière de s’entraîner » et « tout ce qui était mis en place pour qu’elles réussissent ».

– « Un peu chamboulé » –

A Chengdu, pour la phase de groupes, les Bleues ont évité la Chine et ont réussi jusqu’ici un parcours prometteur, en dominant l’Afrique du Sud (3-0) et l’Italie (3-0) et en posant des problèmes à Hong Kong (défaite 3-2), l’une des meilleures sélections mondiales.

« Certes il y a Hong Kong, mais notre poule est jouable », souligne Pavade, qui se rapproche du top 100 mondial (110e avant les Mondiaux).

« L’enjeu, c’est de continuer dans la même dynamique que lors des derniers championnats d’Europe par équipes où on avait décroché une médaille historique », poursuit-elle, faisant référence au parcours des Bleues en Roumanie il y a un an. A Cluj, les Françaises, en terminant 3e, avaient signé leur premier podium dans la compétition depuis 1962.

A titre personnel, l’objectif pour Pavade sera aussi de « retrouver de la fraîcheur » après « une période compliquée » durant laquelle elle a mis en place des ajustements dans son jeu.

« On a essayé de progresser sur un aspect de mon jeu qui est plutôt un défaut donc du coup, tout n’est pas dans le désordre mais c’est un peu chamboulé. Il y a des choses qui avancent, d’autres qui reculent. C’est comme ça tout le temps, on essaie de progresser. Après c’est à moi de retrouver les bons morceaux du puzzle pour que cela rende quelque chose de bien », conclut-elle.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s